Tsingy A La Cite De Pierres 001alaetitia Raisin RobertTsingy A La Cite De Pierres 001alaetitia Raisin Robert
©Tsingy A La Cite De Pierres 001alaetitia Raisin Robert|Laetitia Raisin Robert

Aventure canine à La Cité de Pierres

Un incontournable des Grands Causses complètement wouaf !

Se balader dans une forêt de rochers aux formes fantasmagoriques est une aventure incroyable aussi bien pour moi, quadrupède, que pour mes maitres. La Cité de Pierres à Montpellier-le-Vieux est un terrain de jeu outdoor unique à partager en famille.

Un chien à la Cité de Pierres

Ce matin, nous sommes partis tôt de Millau, direction le Causse Noir et la Cité de Pierres. Les chaussures de marche, des bouteilles d’eau et ma gamelle sont dans la malle. Ouaf ! ça sent bon la balade ! A peine arrivés à Montpellier-le-Vieux, j’ai droit à une petite caresse de la part de Serge.

Le plan donné à l’entrée est bien complet : les différents parcours, le balisage, le niveau de difficulté, les coins ombragés, les points d’intérêt… Waouf, c’est parti pour une cani-rando. A 860m d’altitude, il fait frais, parfait pour randonner.

SE PROMENER EN TOUTE LIBERTE

Les sentiers sont bien balisés et entretenus. Les balises sont à portée de truffe, dans le respect de la nature et de la beauté du site. Mi ombre, mi soleil ; mi végétation, mi rochers. Les principales essences d’arbres des Grands Causses sont représentées. Ffffff, ça flaire bon le thym et le genévrier. Et ça gazouille de partout !

On comprend vite pourquoi le site est payant : pour la préservation et l’entretien de cette magnifique « jungle ».

Conseil d’experts – Au choix : 6 balades de 30mn à 4h, de différents niveaux, toutes balisées et agrémentées de panneaux d’interprétation. Possibilité de composer selon ses envies sa balade en cumulant les différentes boucles.

PLACE A L’IMAGINATION

Très vite, je commence à découvrir des rochers sculptés par la nature, aux formes extravagantes. Ces curiosités minérales ont toutes des noms extravagants : la Tête d’Arlequin, le Sphinx, l’Eléphant, la Tête d’ours, l’Escargot. On se prend vite au jeu. Mes maitres s’amusent à chercher les formes d’animaux, les visages… et travaille leur imagination. Grrr, pas de chien taillé dans ces rochers fantastiques, dommage !

Le saviez-vous ? Lors de la première exploration des lieux en 1884, Edouard-Alfred Martel, père de la spéléologie moderne, a cartographié et nommé tous les rochers du chaos rocheux de Montpellier-le-Vieux, de même que bon nombre de sites remarquables des Gorges et des Grands Causses.

WAOUH… QUELLE VUE !

Après une première partie de randonnée en sous-bois, grimpette dans les rochers pour atteindre le Belvédère, un des nombreux points de vue installés sur les parcours. Truffe au vent, vue époustouflante sur les Gorges de la Dourbie et le Plateau du Larzac. Les paysages sont grandioses !

Tiens, un vautour fauve qui traverse le ciel à hauteur de museau. Je n’ai pas vu un seul battement d’aile, ça plane.

Infos pour les bipèdes – Vous pouvez découvrir la Cité de Pierres vue d’en haut et ressentir les rochers en via-ferrata puis respirer l’air frais des Grands Causses en tyroliennes dont 1 de 200 mètres !

ET SI ON JOUAIT ENSEMBLE ?!

La Cité de Pierres est un magnifique terrain de jeu pour toute la famille, bipède ou quadrupède.

Pour moi, c’est un parcours d’agilité canine 100% naturel. Un abri sous roche pour courir, une baume bâtie par les bergers pour jouer à cache-cache avec mes maitres, un tunnel naturel creusé dans la roche à faire et refaire sans modération, une citerne aux allures de grotte à explorer, des quilles pour se percher façon « Wouaf-Lanta » !

Un lieu magique pour jouer avec ses maitres et partager avec eux un moment de dépaysement total et de (re)connexion avec la nature.

Coup de coeur – La Cité de Pierres est partenaire de la démarche Emmène-ton-chien à Millau, en Aveyron.

UNE VILLE IMAGINAIRE

La Cité de Pierres, à Montpellier-le-Vieux, est le plus grand labyrinthe rocheux d’Europe. On se balade dans un dédale de chemins aux allures de rues et boulevards vieux de centaines de millions d’années, telle une ville imaginaire dessinée par la nature. Une immersion dans un monde minéral extraordinaire !

Tiens, dans cette « ville », il y a même un Petit Train. Pour ceux qui souhaitent découvrir le site sans effort, un voyage conté sur une partie du parcours est possible avec ce petit train. Les wagons accueillent les chiens (sympa pour reposer les pattes !).

UNE CITE QUI A DU CHIEN

On est tellement bien qu’on poursuit et après le parcours vert, on enchaine avec le parcours rouge. A l’écart du sentier, un Espace Zen invite à se poser et profiter du calme de la nature. Tableau pour dessiner, transat aux portes de la Bergerie. Mes maitres en profitent mais moi, je ne suis pas fatigué, je veux jouer, y’a des bâtons partout !

Après cette pause, nous arrivons à l’incontournable de la Cité de Pierres : la Porte de Mycènes. Rappelez-vous : les dernières scènes du film « La Grande Vadrouille » avec Louis de Funès et Bourvil… c’était là ! Je me sens tout petit sous cette grande arche. De quoi revisiter la série « Où est Charlie ? » avec un hors-série spécial : « Où est Tsingy ? » A vous de jouer !

Le saviez-vous ? Les coussinets de votre chien pourront se reposer dans les nombreuses zones de grésou ou sabel, dépôts sablonneux provenant de la corrosion karstique des sols. Sous les rochers la plage ! Un p’tit bâton, du sable : de quoi sauter toujours plus haut !

A L’ASSAUT DE CETTE FORTERESSE NATURELLE

Kaï kaï, maintenant, ça grimpe mais waouh ! Après la traversée des Remparts pour une vue dominante sur le chaos rocheux, puis la Poterne, passage secret pour atteindre le Douminal, point culminant de la Cité de Pierres. Panorama de wouf à 360° ! Je suis trop petit pour voir la table d’orientation mais assez grand pour me reposer sur le banc. C’est le moment de faire une pause contemplative sur ces paysages à couper le souffle… avant le retour vers la voiture. Ma truffe fonctionne à plein régime !

DEJEUNER SUR L’HERBE

Croquette sur le jambon (traduction : cerise sur le gâteau) : on s’arrête à la Salle des Fêtes… qui est en fait une zone de pique-nique aménagée sous une pinède, à l’abri de grands rochers. De quoi courir, slalomer entre les arbres et même me désaltérer puisqu’un point d’eau est à la disposition des visiteurs. Vite, ma gamelle ! Chouette, il y a d’autres copains pour jouer… et même un mini-moi. Ouaf !

En pratique – La Cité de Pierres est ouverte printemps – été – automne. Les chiens sont les bienvenus, tenus en laisse.
N’oubliez pas vos petits sacs pour laisser la nature aussi propre et belle que vous l’avez trouvé.
Durée : ½ journée à journée entière
Budget : à partir de 12€ par adulte + activités au choix (petit train, explor’game, via ferrata, visites contées…)
Meilleure saison : printemps

Fermer