Aventure canine à la Cité de Pierres

Tsingy A La Cite De Pierres 004laetitia Raisin RobertTsingy A La Cite De Pierres 004laetitia Raisin Robert
©Tsingy A La Cite De Pierres 004laetitia Raisin Robert|Laetitia Raisin Robert
  • Emmène ton chien
Un incontournable des Grands Causses complètement wouaf !

Se balader dans une forêt de rochers aux formes fantasmagoriques est une aventure incroyable aussi bien pour moi, quadrupède, que pour mes maitres. La Cité de Pierres à Montpellier-le-Vieux est un terrain de jeu outdoor unique à partager en famille.

Tsingy A La Cite De Pierres 015laetitia Raisin RobertTsingy A La Cite De Pierres 015laetitia Raisin Robert
©Tsingy A La Cite De Pierres 015laetitia Raisin Robert
Tsingy

TSINGY, chien border-collie berger-australien de 4 ans

Un chien à la Cité de Pierres

Ce matin, nous sommes partis tôt de Millau, direction le Causse Noir et la Cité de Pierres.

Les chaussures de marche, des bouteilles d’eau et ma gamelle sont dans la malle. Ouaf ! ça sent bon la balade ! A peine arrivés à Montpellier-le-Vieux, j’ai droit à une petite caresse de la part de Serge.

Le plan donné à l’entrée est bien complet : les différents parcours, le balisage, le niveau de difficulté, les coins ombragés, les points d’intérêt… Waouf, c’est parti pour une cani-rando.

A 860m d’altitude, il fait frais, parfait pour randonner.

Se promener en toute liberté

Les sentiers sont bien balisés et entretenus. Les balises sont à portée de truffe, dans le respect de la nature et de la beauté du site.

Mi ombre, mi soleil ; mi végétation, mi rochers.
Les principales essences d’arbres des Grands Causses sont représentées. Ffffff, ça flaire bon le thym et le genévrier. Et ça gazouille de partout !

On comprend vite pourquoi le site est payant : pour la préservation et l’entretien de cette magnifique « jungle ».

Conseil d’experts

Au choix, voici de que vous propose la Cité de Pierres : 6 balades de 30mn à 4h, de différents niveaux, toutes balisées et agrémentées de panneaux d’interprétation. Possibilité de composer selon ses envies sa balade en cumulant les différentes boucles.

Place à l'imagination

Très vite, je commence à découvrir des rochers sculptés par la nature, aux formes extravagantes.

Ces curiosités minérales ont toutes des noms extravagants : la Tête d’Arlequin, le Sphinx, l’Eléphant, la Tête d’ours, l’Escargot. On se prend vite au jeu. Mes maitres s’amusent à chercher les formes d’animaux, les visages… et travaille leur imagination. Grrr, pas de chien taillé dans ces rochers fantastiques, dommage !

Le saviez-vous ?

Lors de la première exploration des lieux en 1884, Edouard-Alfred Martel, père de la spéléologie moderne, a cartographié et nommé tous les rochers du chaos rocheux de Montpellier-le-Vieux, de même que bon nombre de sites remarquables des Gorges et des Grands Causses.

Waouh... Quelle vue !

Après une première partie de randonnée en sous-bois, grimpette dans les rochers pour atteindre le Belvédère, un des nombreux points de vue installés sur les parcours.

Truffe au vent, vue époustouflante sur les Gorges de la Dourbie et le Plateau du Larzac. Les paysages sont grandioses !

Tiens, un vautour fauve qui traverse le ciel à hauteur de museau. Je n’ai pas vu un seul battement d’aile, ça plane.

Infos

pour les bipèdes

Vous pouvez découvrir la Cité de Pierres vue d’en haut et ressentir les rochers en via-ferrata puis respirer l’air frais des Grands Causses en tyroliennes dont 1 de 200 mètres !

Les paysage grandioses des Gorges du Tarn

Ne pas oublier de lever les yeux pour observer le canyon. Le jeu c’est de retrouver le patrimoine observé durant la randonnée….

Rive droite, accroché aux falaises, on aperçoit successivement les hameaux troglodytiques de Saint- Marcellin et Eglazines. On repère facilement Saint-Marcellin avec ses volets bleus…

Les vautours virevoltent au-dessus des Gorges du Tarn formant de grands cercles… c’est presque hypnotiques !

Rive gauche, cette coulée de pierres sombres qui détonne dans le paysage verdoyant… quésaco ?!

Il faut s’imaginer qu’un volcan se situait à l’emplacement du Cirque d’Eglazines. C’est donc une coulée de lave solidifiée que l’on appelle basalte ! Au pied cette coulée se trouve une plage de sable magnifique. N’oublions pas nos déchets pour la préserver…

Le rocher de Capluc apparaît au loin. C’est la pointe du Causse Méjean qui se situe au carrefour des Gorges du Tarn et des Gorges de la Jonte. Un panorama sublime accessible depuis le village du Rozier. Certains aiment « bruncher » là-haut !

La signalétique qui annonce l’arrivée du parcours, c’est le pont cassé sur la commune du Rozier. Impossible de le rater ! Historiquement, ce pont a été emporté par une crue du Tarn lors d’un épisode « cévenol ». La nature sait se faire entendre parfois…

Ça vous tente ?!

En chemin, de nombreux panneaux vous indiquent des sentiers de randonnées : Le rocher de Francbouteille, le Causse Méjean, l’Ermitage Saint Pons. Et si on organisait une autre sortie « outdoor » avec une randonnée ?! Pour ma part, c’est déjà noté dans mon agenda.

Il faut compter 2h/2h30 pour la descente en canoë. Inutile de se presser…. Il faut savoir apprécier le temps et prendre des pauses : baignade, hydratation, sieste, selfie, saut, contemplation, goûter (s’il reste à manger dans le bidon ?!)

12 kilomètres dans les jambes et 12 kilomètres dans les bras : ça mérite bien un goûter non ? Une glace artisanale à déguster au bord de l’eau, par exemple.

Infos pratiques

Une activité à pratiquer en solo, en duo, entre potes, avec son chien…. Comptez 2h30 de marche (en moyenne) pour rejoindre Les Vignes. Le canoë est possible dès 5 ans mais il faut obligatoirement savoir nager et ne pas avoir peur de l’eau. C’est la règle ! Même les plus beaux brassards « licornes » portés par vos bambins n’y changeront rien !

Fermer